février 2

Pourquoi est-on heureux au travail?

Papa travaille

3  comments

Nous passons souvent plus d’un tiers de notre temps à travailler et pourtant ce n’est pas forcément l’endroit on nous nous sentons le mieux. Qu’est ce qui nous rend heureux (ou pas) au travail ? De nombreuses études ont été menées sur le sujet et les entreprises semblent se préoccuper de plus en plus de cet aspect. Est-ce la preuve qu’elles se rendent enfin compte qu’avoir des employés heureux a un impact positif dans leur succès ?

Quels sont les facteurs de bienêtre au travail les plus cités par les employés ?

Ambiance – collègues – qualité de vie au bureau

Contrairement à ce que l’on pourrait intuitivement penser, la rémunération n’arrive pas en tête mais c’est bien l’ambiance et la qualité de vie au travail qui sont le plus souvent cités comme un des facteurs clés du bonheur au travail.

  1. L’espace de travail quotidien

Ça parait évident : l’endroit où nous travaillons tous les jours est important. Travail sédentaire ou nomade ? Bureau seul ou open-space ? Mobilier ancien et moquette moisie? Une chaise confortable ? Tous ces aspects influent profondément sur notre bien-être au travail.

  1. L’espace entreprise

Au-delà de son espace de travail, quels sont les espaces communs que l’entreprise met à la disposition de ses salariés ? En France l’espace machine à café est important car la pause-café est plébiscité par tous les salariés ! On aperçoit aussi de plus en plus chez les entreprises nouvelles générations comme Google des espaces détentes avec table de ping-pong, babyfoot ect où les salariés peuvent se relaxer.  Le repas est aussi important dans notre pays et un bon restaurant d’entreprise est généralement très apprécié des salariés. C’est bien mieux que de devoir aller tous les jours manger un sandwich à l’extérieur.

Et puis il y a tous les plus qui peuvent rendre la vie plus facile : une salle fitness, une garderie d’entreprise (le top pour les jeunes parents), une conciergerie qui propose différents services ect..

  1. La convivialité et l’ambiance de travail

Sans surprise les relations humaines au sein de l’entreprise sont primordiales pour la majorité de salariés. Une bonne ambiance entre collègues favorisera l’épanouissement des salariés alors qu’un climat de concurrence et délétère a tendance à créer une atmosphère pesante. La pression de la hiérarchie est également souvent citée comme un facteur de stress par les employés.

  1. Un temps de transport limité

On n’y pense pas forcement mais habiter loin de son travail est une véritable contrainte que subissent tous les jours beaucoup de personnes. En Ile de France par exemple le temps de déplacement moyen est d’1h30 par jour, ce qui correspond environ à 15 jours par an passés dans les transports. Ce temps est souvent du temps perdu car le plus souvent on ne peut ni travailler ni se reposer. Le luxe étant évidemment d’habiter près de son emploi mais c‘est souvent compliqué.

Le sentiment d’être utile

  1. Le sentiment d’être utile pour l’entreprise et/ou le client

C’est dans nos gênes : nous aimons tous nous rendre utile et ce sentiment s‘applique à notre vie professionnelle. Que ce soit à travers la réalisation d’un produit pour un client ou pour le développement de l’entreprise, les salariés aiment se sentir utile et apporter leur pierre à l’édifice.

  1. Le sentiment d’apporter quelque chose à la société

Il est difficile parfois de trouver du sens quand on travaille pour une entreprise car son intérêt primaire est de réaliser des profits qui serviront à rémunérer des actionnaires. Cependant il existe des métiers qui apportent cette satisfaction de réaliser quelque chose pour l’amélioration de la société (par exemple dans la construction la satisfaction de laisser un ouvrage utile à la communauté) et cette satisfaction peut s’exprimer à des degrés différents. Même un consultant peut trouver de la satisfaction en considérant qu’en améliorant la réussite d’une entreprise qui fournit un produit utile, il contribue à l’amélioration de la société.

Intérêt du travail

  1. Travailler sur des Projets intéressants

Les salariés mentionnent très souvent l’importance de travailler sur des projets intéressants et qui leur tiennent à cœur. Par exemple le secteur de l’aéronautique est un secteur qui connait peu de mouvement car les projets sont en général fascinants et passionnants.

  1. Un travail varié

C’est également un facteur de bonheur au travail et nous aimons avoir la possibilité de travailler sur des projets variés. Travailler avec d’autres divisions de l’entreprise sur des projets transverses par exemple permet de rencontrer de nouvelles personnes et de sortir de sa routine opérationnelle. Si les projets sont nouveaux ils offrent aussi la possibilité de développer de nouvelles compétences et de se former en travaillant.

  1. La Possibilité de voyager

Voyager offre aussi ce sentiment de variété et de sortir de la routine. Voyager à l’étranger peut être encore plus enrichissant car le dépaysement est plus grand et le contact avec d’autres cultures est en général passionnant. Attention par contre au risque de trop voyager. Dans ces cas-là la fatigue et le stress peuvent s’accumuler rapidement.

Autonomie dans son travail

  1. Sentiment de contrôler ce qu’on fait

Le sentiment de contrôle est un facteur très important. Par nature on aime accomplir des choses en sentant que l’on a le contrôle. Cela rejoint le sentiment d’être utile.

  1. Pouvoir s’organiser soi même

C’est un luxe dans beaucoup de professions mais quand il existe cette possibilité, gérer son temps comme on le souhaite apporte beaucoup de bénéfices. On est dans ces cas-là évalué sur ces résultats et non pas sur les moyens d’y parvenir et la manière dont on organise son temps. Attention toutefois à être bien organisé sous peine de vite être débordé et de ne plus marquer la limite entre vie professionnelle et vie privée.

Justice et reconnaissance

  1. Avoir la Reconnaissance de ces supérieurs 

C’est hyper important pour la motivation car sinon on ne voit pas la valeur de ce que l’on fait. Pour les managers c’est une donnée clé à intégrer car sans feedback positifs et sans reconnaissance il est très probable qu’ils n’arriveront pas à tirer le meilleur de leur équipe.

  1. Travailler avec un bon boss

C’est la personne avec qui on passe beaucoup de temps et surtout qui a énormément de pouvoir sur notre bien être quotidien, notre développement et même notre évolution future dans l’entreprise. On parle peu des bons chefs mais plus souvent de l’impact des mauvais bosses. « Les gens ne quittent pas une mauvaise entreprise, ils quittent leur boss. » Et la plupart des livres sur le recrutement donne le conseil suivant : « Ne choisit pas ta future entreprise, choisis ton futur boss avant tout ».

  1. Le niveau de salaire

Bien sûr c’est un point important. Mais les études ont montré que ce n’était pas déterminément. Premièrement à partir d’un certain niveau de salaire et une fois que les besoins essentiels sont atteints (logement, transport, …) les écarts de salaire jouent peu dans la satisfaction professionnelle. Mais surtout si le salaire est estimé comme juste en fonction du niveau de responsabilités alors il devient un critère qui pèse moins que les autres. Par contre si il y a une différence et le salarié sent qu’il est moins bien payés que des personnes qu’il considère d’un niveau équivalent, alors cela crée un sentiment d’injustice fort.

  1. Les plus qui font la différence

On n’a tendance à ne considérer que le salaire fixe au moment d’évaluer la rémunération mais il y a plein d’à côté qui peuvent aussi faire la différence. Déjà certains postes intègrent une composante variable importante qui peut beaucoup compter dans le package global (particulièrement vrai chez les commerciaux).

Ensuite les entreprises proposent d’autres avantages non matériels qui ont aussi sources de satisfaction : voiture de fonction, jours de congés supplémentaires, comité d’entreprise puissant avec chèques vacances, vacances à prix réduits pour parents et enfants et avantages exclusifs liés à la société (par exemple les agents EDF qui bénéficient de tarifs avantageux pour leur facture d’électricité) ect…

  1. Formations

Une entreprise qui propose de la formation à ses salariés est une entreprise qui montre qu’elle investit dans le développement de ces salariés.

  1. Perspectives de développement

La mobilité interne dans l’entreprise est un sujet important. Savoir qu’il existe la possibilité de progresser et d’évoluer dans l’entreprise est source de motivation.

Sources :

Stefan Sagmeister, étude TNS soffre, University of Kent, blog heureux au travail

L'auteur

Papazen

Je partage dans ce blog mon expérience de papa.

Vous pourriez aimer également ces articles

Les meilleurs livres jeux pour les enfants de 4 à 7 ans

Mes top livres pour les enfants de 3 à 5 ans

Notre top livres sur les loups pour les enfants

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}